En avant la musique !

Publié le 18.07.2019
Instrumentarium, ciné-concert, cartes postales sonores, ateliers slam ou encore habillage sonore…les enfants et adolescents mettent leur patrimoine en musique et écrivent ainsi une nouvelle partition pour de nombreux monuments.

Quand l'architecture se transforme en son à la Villa Savoye (Poissy, 78 – Île-de-France) ! Traquer le son, inventer des bruitages et créer une narration audio d'un monument classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Les adolescents imaginent l’histoire sonore de cette célèbre villa de Le Corbusier, à mi-chemin entre habillage sonore et exercice de bruitage.

Le Monastère royal de Brou (Bourg-en-Bresse, 01 – Auvergne-Rhône-Alpes) devient une nouvelle scène pour de jeunes rappeurs en herbe. Accompagnés de deux artistes rappeurs, ils se lancent dans l'écriture et prennent le micro pour rapper leur texte.

De la percussion corporelle et instrumentale à l’écriture de textes en passant par la musique assistée par ordinateur une vingtaine de jeunes créent un spectacle collaboratif autour du thème de la Métamorphose à l'Abbaye de Moutiers Saint Jean (21, Bourgogne-Franche-Comté). Passé, futur, mondes de demain et d’hier, projections fantastiques... Autant de thématiques et d’imaginaires pour une création hybride entre musique et théâtre !

Les sculptures sonores du Fort Saint-André de Villeneuve-Lèz-Avignon (30, Occitanie) servent d’instrument pour un atelier de création musicale inédit qui donnera lieu à un concert final devant les parents et les familles.

Les jeunes du quartier des petits châtelets à Alençon (61, Normandie) sont invités à s’exprimer sous forme de slam au sein de la création musicale « Résonnances ». L’occasion de porter une parole directe sur leur histoire et leur quartier.

A la façon de Georges Méliès, les enfants créent eux-mêmes un ciné-concert autour du film « En plein dans l’œil » au cœur de l’abbaye de Noirlac (18, Centre-Val de Loire) et partent à la découverte d’instruments originaux dans la cadre d’un atelier "Instrumentarium ».

Au travers d’une création musicale au musée de Fécamp (Normandie) sous la direction artistique du musicien et co-fondateur de la compagnie pluridisciplinaire In Fine, Sylvain Dubos, une dizaine d’adolescents fécampois partent à la découverte de leur passé proche et parfois obscur. La création est inspirée d’Alida Delasalle (1907-1990), figure de la Libération. C’est ainsi l’histoire d’une jeunesse qui a su se mettre debout, vue par une jeunesse contemporaine et consciente.